Précédent

Les témoignages d'eBalance

Anita Pascarella (45), -21 kg

Avant Avant
Après après
Portrait Anita Pascarella :
  • Âge: 45
  • Domicile: Rubigen BE
  • Métier: Spécialiste PAO
  • Taille: 168 cm
  • Poids initial: 91 kg
  • Poids actuel: 70 kg
  • Poids idéal au départ: 65 kg

« Le sentiment de culpabilité lors des repas a disparu »

Août 2014 / En perdant 21 kilos, Anita Pascarella a maîtrisé son hypertension et n'a plus de grosses envies. Aujourd'hui, elle peut profiter de ses repas en toute bonne conscience et montrer l'exemple à ses filles.

« Je voulais porter une robe convenable pour la confirmation de mes filles », dit Anita Pascarella. Cet objectif lui a donné l'élan nécessaire pour confronter ses problèmes de poids après de longues années.

« Enfant, j'étais déjà plutôt forte », explique cette femme de 45 ans. Elle ne sait pas exactement quand elle a basculé dans le surpoids. « J'avais décidé d'accepter mon poids, et je me disais depuis longtemps que j'étais bien dans mon corps.

Manger pour le réconfort

Et elle a petit à petit repoussé les limites de tolérance de son « poids de forme ». « Au début, 75 kilos me semblait être un bon poids, puis 80, et soudain 85 kilos. »

Il y a trois ans, elle a dû subir une opération qui a entraîné quelques complications. « Ensuite, j'avais l'impression que tout me dépassait, et j'ai mangé encore plus pour me réconforter. À cela se sont ajoutés les médicaments que je devais prendre, et qui ont probablement aussi contribué à ma prise de poids. » À cette époque, son poids a dépassé les 90 kilos, et elle a commencé à réfléchir sérieusement à son avenir.

Privations et frustration

Cette spécialiste PAO du canton de Berne, s'est mise à réfléchir à cause de ses problèmes de santé. Elle voulait se battre contre son surpoids. Les régimes et une alimentation déséquilibrées n'ont apporté que de frustration. Elle l'avait appris lors d'expériences avec les substituts alimentaires : « Au début, on perd du poids super vite, puis on le reprend encore plus vite », conclut-elle.

Une recherche sur le Net lui a fait découvrir eBalance, et elle s'est immédiatement sentie à l'aise. « J'adore travailler sur ordinateur. Il me semble donc normal d'utiliser un programme en ligne. De plus, j'ai des horaires de travail irréguliers. Il me convient donc mieux de surveiller moi-même ma consommation calorique et de ne pas avoir à me rendre à des réunions. »

Comme un jeu d'enfant

Anita Pascarella s'est donc inscrite spontanément à eBalance en janvier 2014, et le succès a été rapide et convaincant. « C'était comme un jeu pour moi : le système a d'abord calculé mon besoin quotidien en calories, ensuite, j'ai saisi tout ce que je mangeais et je buvais. »

Elle avait ainsi une vision exacte de son bilan calorique. « En règle générale, j'emporte mon déjeuner au travail. Donc le matin, je planifie ce que je vais manger dans la journée. C'est agréable de voir que je peux être efficace pour moi. » Elle a effectivement pu perdre un kilo par semaine de cette manière – au début, les kilos fondaient encore plus vite.

Grosses envies en période de stress

Anita Pascarella a trouvé particulièrement agréable qu'avec eBalance n'interdise rien. Tout est permis – avec modération. Au cours de ses échanges avec le programme, elle a beaucoup appris sur l'alimentation. « Aujourd'hui, je mange plus régulièrement et j'ai remplacé mes grignotages salés préférés par des options plus saines. »

Elle remplace les chips par une carotte, par exemple. « Grâce à eBalance, j'ai aussi maîtrisé les grosses envies auxquelles je succombais quand j'étais très stressée. J'ai compris qu'à long terme, si je me goinfrais de choses malsaines, ça ne faisait que me déprimer encore plus. »

Briser le cercle vicieux

Au contraire, Anita Pascarella parvient de plus en plus souvent à briser le cercle vicieux. Cette découverte est un énorme soulagement pour elle.

Actuellement, ses deux filles ont 15 ans et sont de plus en plus conscientes de leur alimentation. Elle veut leur donner un bon exemple. « Avant, je mangeais parfois en cachette, cela me donnait une sensation atroce. »

Un nouveau compagnon

La vie d'Anita Pascarellas a beaucoup changé dans d'autres domaines. Elle avait toujours considéré la salle de sport comme une torture. Depuis l'automne dernier, où elle s'est acheté un vélo électrique, elle a soudain découvert le plaisir de bouger. « Ce vélo est mon nouveau compagnon. Qu'il pleuve ou qu'il vente, nous allons au travail ensemble. » Ainsi, non seulement elle améliore sa santé, mais elle a un peu de temps dans sa longue journée de travail et rentre à la maison de bonne humeur.

Grâce à ces mesures, Anita Pascarella a déjà perdu 20 kilos et est redescendue à 70 kilos. « J'ai l'impression de renaître. J'ai renouvelé ma garde-robe et j'ai pu réduire mon traitement contre l'hypertension. En plus, mes filles sont terriblement fières de moi. »

Apprendre à garder l'équilibre

Bien qu'il lui reste encore cinq kilos à perdre avant d'atteindre son poids idéal, la sympathique brune est déjà ravie. « J'ai appris que l'on pouvait aussi parfois dépasser les limites sans reprendre immédiatement de poids. »

Cela lui permet de temps en temps de profiter des chips qu'elle aime tant. « Avant, j'aurais immédiatement ressenti un sentiment de culpabilité, et j'aurais mangé d'autant plus », dit-elle. Elle a à présent appris à maintenir l'équilibre et à s'accorder des petits plaisirs sans avoir mauvaise conscience.

Karolina Dankow, août 2014

Astuces de Anita Pascarella
  • Il est plus facile de perdre du poids si l'on se fixe un objectif : par exemple, une belle robe que l'on veut porter pour une occasion spéciale.
  • Même les plus réfractaires au sport doivent intégrer l'exercice au quotidien.
  • Remplacer ses grignotages, par exemple des légumes au lieu de chips.

Découvrez d'autres témoignages

  • « Je suis redevenue aussi mince qu'au jour de mon mariage »

    Monika Lussy (44), -15 kg

  • « Une plus grande compréhension mutuelle »

    Susanne et Daniel Zürcher (35 et 36), -6,5 kg / -5,4 kg

  • « Je ne suis plus gêné quand je vais à la piscine »

    Markus Lehmann (48), -22 kg

  • « J'écoute désormais mon corps »

    Kim Hilpert (25), -17 kg

  • « Perdre du poids était bien plus facile que je ne l'imaginais »

    Bianca Lettmann (33), -30 kg

  • « Je ne suis plus gêné quand je vais à la piscine »

    Markus Lehmann (48), -22 kg

  • « Quand on est gros, le quotidien est une torture »

    Christine Herzig (52), -20 kg

  • « J'aime mon corps et mes nouveaux vêtements »

    Jutta Strehlow (52), -23.5 kg

Souhaitez-vous également parler de vos succès?

Alors ça continue ici Précédent

eBalance fonctionne et s'adapte à chacun.

Démarrez votre programme individuel dès maintenant

Affiliate Tracking Pixel