Précédent

Les témoignages d'eBalance

Bianca Lettmann (33), -30 kg

Avant Avant
Après après
Portrait Bianca Lettmann :
  • Âge: 33
  • Domicile: Zürich
  • Métier: Agente d'accompagnement en train
  • Taille: 177 cm
  • Poids initial: 115 kg
  • Poids actuel: 85 kg
  • Poids idéal au départ: 75 kg

« Perdre du poids était bien plus facile que je ne l'imaginais »

Février 2013 Bianca Lettmann a toujours compensé le stress et la frustration avec de grandes quantités de sucreries. Le surpoids est donc arrivé très tôt. À 33 ans, elle a perdu 30 kilos avec eBalance, et se bat maintenant pour perdre ses 10 derniers kilos.

« Je suis agente d'accompagnement sur les trains, et j'ai des horaires irréguliers. Ils changent tous les jours », dit Bianca Lettmann. Elle commence parfois à 4h du matin, parfois elle quitte le travail à 2h du matin.

« L'alimentation se planifiedifficilement. Selon la gare où je me trouve à l'heure de la pause, je dois improviser mon repas. » Elle ne pouvait donc pas se tenir à un régime strict.

Une tablette de chocolat en consolation

Il y a environ un an et demi, Bianca Lettmann pesait encore 115 kilos. « Déjà petite, j'étais assez ronde, mais mon principal problème, c'est ma faiblesse pour les sucreries. Je mange quand je suis stressée. En cas de problème, je me consolais avec une tablette de chocolat », raconte-t-elle. C'est comme ça que les kilos se sont accumulés, et le surpoids s'est établi durablement très tôt.

En 2003, elle a réussi à perdre 30 kilos avec Weight Watchers. « Le principe est similaire à celui d'eBalance, j'ai appris à me nourrir sainement », dit Bianca Lettmann. « Mais ça s'oublie tellement vite. Lors d'une période très difficile, entre mon divorce et des difficultés professionnelles, j'ai abandonné toutes les bonnes résolutions, mis la balance au placard, et j'ai ignoré le fait que je reprenais à nouveau du poids. »

La grande désillusion

À cette époque, il arrivait souvent qu'elle remplace son dîner par du chocolat et un paquet d'oursonsgélifiés, ou qu'elle avale un paquet entier de biscuits lorsqu'elle avait un petit creux. « Bien sûr, j'avais rapidement à nouveau faim à n'importe quelle heure, alors je commandais une pizza ou je me cherchais un sandwich au milieu de la nuit. »

La désillusion est survenue lorsque Bianca Lettmann n'a plus pu s'acheter de pantalons de sa marque préférée et qu'elle a dû aller s'habiller dans les magasins pour grandes tailles. « Là-dessus se sont ajoutées quelques photos des dernières vacances, sur lesquelles je ne me suis presque pas reconnue, et quelques allusions discrètes de mon copain, qui sous-entendait que quelques kilos de moins ne me feraient pas de mal. » Rapidement, le moment d'une nouvelle tentative de perte de poids est arrivé.

Plus de grandes orgies

Elle a découvert eBalance sur un panneau publicitaire de la gare centrale de Zurich. Au début, elle était sceptique. Comme le programme en ligne était plus avantageux que Weight Watchers, elle a décidé de l'essayer. « Après quelques problèmes de démarrage – j'avais du mal à me motiver, au début –, j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai donné un objectif ambitieux : 10 kilos en 10 semaines. »

Dès ce moment, elle a saisi rigoureusement tous les aliments qu'elle consommait dans le journal en ligne d'eBalance. Le midi, les sandwiches ont été remplacés par des salades et des petits pains complets. Elle a en outre demandé à son copain de ne plus lui faire ses bons petits plats italiens et s'est remise peu à peu à cuisiner elle-même.

Des buts successifs

Alors qu'elle buvait souvent du vin ou de la bière avec ses repas, elle a presque totalement arrêté l'alcool. « Mais le plus important pour moi était de limiter les sucreries. » Je me suis autorisé un carré de chocolat par jour, mais j'ai laissé tomber les grosses orgies. »

C'est ainsi que Bianca Lettmann a atteint sans aucun mal son premier objectif, et qu'elle s'en est fixé successivement d'autres. Aujourd'hui, elle pèse 85 kilos. « Si l'on m'avait dit au début que je perdrais 30 kilos, je ne l'aurais pas cru », dit-elle. Cette réussite lui a donné du courage, et elle veut donc maintenant atteindre les 75 kilos.

Une robe en récompense

En y repensant, il était important pour elle de faire de petits pas en avant et de ne pas se mettre trop de pression. Il est par contre bon de s'accorder des récompenses positives : Pour le mariage de sa mère, au printemps, elle a voulu s'acheter une nouvelle robe, par exemple. Pour que cette robe lui aille, elle doit encore perdre 5 kilos.

Mais Bianca Lettmann s'est aussi transformée intérieurement. Cela l'aide aussi dans sa perte de poids. « Depuis que j'utilise eBalance, je résiste mieux au stress », dit-elle. « Maintenant, je ne me goinfre plus de chocolat dès que je viens de croiser un client antipathique. »

Promenade ou gloutonnerie?

Elle cherche encore la recette miracle pour ne pas se jeter sur la nourriture lorsqu'elle est stressée. « Quelquefois, il suffit d'une promenade. D'autres fois, il me faut quand-même une dose de graisse et de sucre. Dans ces cas-là, j'essaye de garder les idées claires. Je me dis simplement : Soit tu fais plus de sport demain matin, soit tu perds moins de poids cette semaine. Ce sont deux solutions plausibles que je suis prête à accepter. »

Un autre bon truc, selon elle, est d'aussi remplir minutieusement le journal en ligne lorsqu'elle a dépassé les bornes. Elle voit ainsi bien l'effet d'un repas à quatre plats ou de deux morceaux de gâteau sur son bilan calorique. Ce n'est que lorsque les données se transforment en chiffres qu'on réalise vraiment ce que signifie perdre le contrôle sur son alimentation.

Apprendre de ses erreurs

Bianca Lettmann pense qu'il est désormais important pour elle d'être plus consciente de son corps. Elle veut encore mieux assimiler les principes nutritionnels qu'elle vient d'apprendre. « Quelquefois, je ne me rends pas compte de tout ce que j'ai déjà accompli. Avec eBalance, perdre du poids a été beaucoup plus facile que je ne le pensais. Je n'ai pas l'impression d'avoir réalisé un exploit. Ce n'est que sur les photos que je vois des différences frappantes. »

Lorsqu'elle sera parvenue à son but de 75 kilos, elle veut s'inscrire pour au moins douze mois au programme « Objectif zéro » d'eBalance, conçu pour aider à maintenir son poids. « J'ai appris de mes erreurs, et je sais que mon poids est un sujet qui m'accompagnera tout au long de ma vie. »

Karolina Dankow, février 2013

Astuces de Bianca Lettmann
  • Limiter ses ambitions au début : Il vaut mieux se fixer de petites étapes et toujours les adapter. On a ainsi toujours expérience positive et on ne se met pas trop la pression.
  • Il est aussi très utile de discuter avec d'autres membres d'eBalance afin de garder sa motivation, que ce soit parmi ses amis, sur des blogs ou sur le forum eBalance.
  • Il ne faut pas ignorer ses dérapages alimentaires, mais les saisir eux aussi dans le journal en ligne d'eBalance. C'est le seul moyen de connaître « l'ampleur des dégâts ».

Découvrez d'autres témoignages

  • « Le yoyo s'arrête enfin »

    Barbara Tharin (43), -12 kg

  • « Une plus grande compréhension mutuelle »

    Susanne et Daniel Zürcher (35 et 36), -6,5 kg / -5,4 kg

  • « C'est un programme sérieux et réaliste »

    Anita Züllig (44), -9 kg

  • « J'écoute désormais mon corps »

    Kim Hilpert (25), -17 kg

  • «J'entends des compliments de toutes parts»

    Albert Balestra (68), -26 kg

  • «J'aime à nouveau me regarder»

    Daniela Forte (43), -44.5 kg

  • « J'écoute désormais mon corps »

    Kim Hilpert (25), -17 kg

  • «J'entends des compliments de toutes parts»

    Albert Balestra (68), -26 kg

Souhaitez-vous également parler de vos succès?

Alors ça continue ici Précédent

eBalance fonctionne et s'adapte à chacun.

Démarrez votre programme individuel dès maintenant

Affiliate Tracking Pixel